Un projet Labex Arts H2H
 
en /fr
Art numérique et postérité
Modélisation de la description des œuvres d’art numérique et de leur dispositif de lecture

Journée d’étude / 8 décembre 2016

Informations pratiques

 

Jeudi 8 décembre 2016, de 9h15 à 19h

Bibliothèque nationale de France,

Site François-Mitterrand
Quai François Mauriac, 75706 Paris
Accès : Entrée Hall Est, Salle 70

Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

Contact

Céline Thomas

 

Partenariats

Lab. INREV-AIAC, EA 4010, Université Paris 8

Bibliothèque nationale de France

Living Art Lab

Thème

 

Art numérique et postérité

Les systèmes théoriques sous-jacents et les processus de création et de réception

 

Objectifs

Visant à modéliser la description des œuvres d’art numérique afin d'assurer leur pérennité, cette recherche s’appuie sur les recommandations proposées par les experts internationaux depuis les années 1990 au moyen d'une description textuelle de leur forme, de leur fonctionnement, de leurs enjeux de discours et de leur réception par le public. Le projet se focalise sur les œuvres d'art développées avec les technologies numériques du type installations interactives, œuvres en ligne, jeux vidéo, créations multimédias.  Il est apparu au cours de cette recherche que cette description devait se faire, d'une part en référence au système théorique sous-tendu qui a présidé à la conception de l’œuvre et d'autre part, en lien avec les processus de création et de réception. 

 

Le modèle de description, en cours d'élaboration, prend en considération les systèmes théoriques des artistes en relation avec leur intention artistique, l'évolution des œuvres au fur et à mesure du processus de création et de leur réception auprès du public, ainsi que les missions et les savoir-faire des institutions collectant les œuvres. Il s’agit d’une description artistique, esthétique et technique : genèse de l’œuvre, conception, processus de création de l'œuvre, système et fonctionnement, technicité, dispositif de diffusion et d’exposition, expérience vécue et perception du public.

 

Lors cette première période de recherche, un des constats relevés est que, dans le champ de l’art numérique, plusieurs systèmes théoriques, associés à des processus de création et de réception singuliers des œuvres, définissent des ensembles distincts des uns des autres. Ainsi, cette diversité doit être restituée dans le modèle de description des œuvres.

 

La journée d'étude

Dans la perspective de contribuer à l'enrichissement du modèle de description des œuvres d'art numérique, des artistes sont invités dans cette journée d'étude à réfléchir, plus particulièrement, sur ce double aspect : systèmes théoriques sous-jacents aux œuvres numériques, processus de création et de réception.

La journée d'étude consistera d'abord en une succession des exposés des artistes invités autour de cette double thématique, puis en une table ronde de réflexion en relation avec les exposés. Ces derniers se fonderont sur la présentation commentée d’une ou deux œuvres pour chaque artiste, afin de conserver au plus près le lien entre système de conception et processus de création/réception.

 

Cette journée s’adresse à un public composé d’acteurs de la conservation et de la médiation culturelle, de curateurs, d’artistes, de galeristes, d’enseignants, de chercheurs, de doctorants et d’étudiants.

 

 

 Voir Programme 

 

Un projet Labex Arts H2H