Un projet Labex Arts H2H
 
en /fr
Art numérique et postérité
Modélisation de la description des œuvres d’art numérique et de leur dispositif de lecture

Laurent MIGNONNEAU et Christa SOMMERER
artistes, professeurs de l'Université d'Arts et Design de Linz

Laurent Mignonneau et Christa Sommerer travaillent ensemble depuis leur rencontre en 1991 à l’Institute for Media, dirigé par Peter Weibel. Ils dirigent et enseignent actuellement au département  «Cultures des interfaces» à l’University of Art and Design de Linz, Autriche.

 Il est diplômé de l’Académie des Beaux-Arts d’Angoulême en art vidéo et elle a fait ses études en botanique et anthropologie à l’Université de Vienne, puis en sculpture à l’Université des Beaux-Arts de Vienne.

Leur  installation interactive commune Interactive Plant Growing a été suivie d’une vingtaine d’œuvres interactives pour lesquelles ils ont reçu de nombreux prix et participé à nombreuses expositions internationales.

 Leurs recherches en art (numérique) interactif portent sur le développement d’interfaces naturelles et intuitives associées à des programmes auxquels sont appliqués des principes scientifiques comme l’intelligence artificielle, la complexité et les systèmes génératifs.

 

Liens :

http://www.interface.ufg.ac.at/christa-laurent/

http://www.labex-arts-h2h.fr/christa-sommerer-et-laurent-663.html

http://www.galeriecharlot.com/fr/48/Laurent-Mignonneau-Christa-Sommerer

https://vimeo.com/87174617

https://fr.wikipedia.org/wiki/Christa_Sommerer_et_Laurent_Mignonneau

http://www.artwiki.fr/wakka.php?wiki=SommererMignonneau

 

Interactive Plant Growing (1992)

Installation numérique interactive, dont l’interaction se fait au moyen de vraies plantes. Leurs manipulations par les spectateurs permettent de faire grandir des plantes virtuelles modélisées en 3d.

L’aspect des plantes virtuelles peut être variable en fonction des manipulations. Le spectateur peut contrôler en temps réel la taille des plantes virtuelles, ainsi que leurs rotations, leurs apparences, etc. La croissance virtuelle de l’installation est basée sur  des algorithmes développés spécialement « selon les différentes caractéristiques morphologiques de la différenciation végétale réelle. »

 

Liens :

http://www.interface.ufg.ac.at/christa-laurent/WORKS/CONCEPTS/PlantsConcept.html

 

Life Writer (2006)

Installation interactive dont l’interface est une ancienne machine à écrire et l’écran, le papier qui en sort, sur lequel est projeté le monde artificiel.

Une « Machine à écrire qui écrit du vivant » :

Lorsque le texte est tapé sur les touches de la machine à écrire, les caractères apparaissent projetés sur le papier, et se transforment en petites créatures créées avec un algorithme génétique pour lequel le texte est utilisé comme code génétique et qui détermine leurs comportements et mouvements. Elles sont donc « autonomes » et suivent leurs propres règles.

Il s’agit d’un algorithme créé au préalable pour l’œuvre  Life spacies.

 

Liens :

http://www.interface.ufg.ac.at/christalaurent/WORKS/CONCEPTS/LifeWriterConcept.html  

http://www06.zkm.de/zkmarchive/www02_youser_you/you/index_com_content_article_67_life-writer_82_en.html)

 

▲ Retourner aux Ateliers d'artistes

Un projet Labex Arts H2H